Croatie : un nouveau mouvement réclame la reconnaissance de la nationalité yougoslave

Traduit par Stéphane Surprenant


Publié dans la presse : 23 mars 2010
Mise en ligne : vendredi 26 mars 2010

L’association Nasa Jugoslavija a lancé le 21 mars un nouveau mouvement Savez Jugoslovena. Dans le communiqué de presse annonçant cette création, on pouvait lire qu’il fallait protéger l’identité yougoslave, ainsi que son héritage. Les animateurs de ce mouvement estiment que l’identité yougoslave est la seule alternative aux nationalismes balkaniques.
Une « alliance yougoslave » a été créée à Zagreb, dans le but de faire reconnaître la nationalité yougoslave comme une nationalité à part entière dans tous les États qui sont issus de l’ancienne Yougoslavie.
L’association Nasa Jugoslavija (Notre alliance Yougoslavie) a ainsi fondé officiellement le mouvement Savez Jugoslovena, le 21 mars 2010.
Dans un communiqué de presse, les membres l’association ont affirmé que les personnes se réclamant de nationalité yougoslave avaient le droit de protéger leur identité, en même temps que leur héritage culturel, artistique et littéraire. Le groupe veut également ouvrir un débat public sur les droits des citoyens yougoslaves et sur leur « rôle actif dans la démocratisation ».
Le communiqué de presse ajoute que les « Yougoslaves existent toujours et sont fiers de leur identité, qui représente la seule alternative aux nationalismes ».
L’alliance souhaite rassembler tous les Yougoslaves, « peu importe [leur orientation] politique, religieuse, sexuelle ou autre », et ce quelque soit l’endroit où ils vivent.
« L’Alliance est déterminée et affirme qu’il est nécessaire de travailler activement et directement à l’effacement de toutes les divisions nationales, ainsi qu’à rassembler toutes les personnes séparées par les guerres qui ont eu lieu dans l’ancienne République socialiste fédérale de Yougoslavie, alors que le pays s’effondrait. »
On peut également lire que les discours haineux devront être désormais relégués aux oubliettes, et qu’un nouveau langage « d’amour et de réconciliation » devra être instauré.
« Une attention spéciale devrait de plus être accordée à l’ouverture d’une profonde réflexion sur les causes de ces guerres fratricides, avec pour objectif d’analyser les sources de ces événements malheureux, afin de permettre à la fois d’aplanir les différends passés et de rétablir la confiance. »
L’ancienne République socialiste fédérale de Yougoslavie a été fondée le 29 novembre 1943 à Jajce. Cet État se définissait comme l’union de cinq peuples et de six républiques : la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie et la Macédoine. La Slovénie et la Croatie ont proclamé leur indépendance en 1991, puis, graduellement, toutes les républiques ont fait sécession – dans le fracas de la guerre et du nettoyage ethnique.